Accueil > Guide pratique > Pourquoi acheter de l'or ?

Pourquoi acheter de l'or ?

Article publié le Jeudi 13 septembre 2012

De tout temps, les hommes ont acheté de l'or pour préserver leurs biens et pour se mettre à l'abri d'éventuels problèmes financiers. 

L'état est le Premier possesseur d'or quelque soit le pays, c'est ce qui fait sa richesse. En effet, un lingot d'or ou des pièces d'or sont des objets, ils ne peuvent donc pas y avoir de faillite lorsqu'on en possède.

Les gouvernements s'appuient toujours sur leurs réserves en or pour produire de l'argent (billets et pièces) sauf, que souvent, ils produisent plus d'argent qu'il n'y a d'or en réserve, d'où les crises monétaires. 

Un particulier peut très bien acheter de l'or et le conserver chez lui, en cas de gros besoin, il pourra alors revendre tout ou partie de ce bien. Comme l'or prend sans cesse de la valeur du fait de la crise monétaire, le particulier voit son capital augmenter régulièrement. Pour acheter de l'or il suffit de se rendre chez un spécialiste de la vente or .

L'or et Les banques d'investissement 

Le cas des banques ou des investisseurs est similaire, plus la réserve d'or est importante, moins il y aura de risque de faillite. 

Depuis le début de la crise monétaire qui secoue tous les pays, la valeur de l'or a considérablement augmenté, pourquoi ? 
Simplement, parce que les gouvernements achètent des lingots et en vendent peu, ils ont donc une réserve importante. Plus cette réserve est importante, plus l'or prend de la valeur. 

Le cours de l'or 

Actuellement, il est donc intéressant d'investir dans le rachat or même s'il est plus cher qu'il y a 6 ou 12 mois ; il le sera encore plus dans quelques mois. 
C'est la meilleure épargne possible car, si notre argent dévalue, si nos banques font faillite et si donc les taux d'intérêt de l'épargne chutent, l'or lui prendra encore plus de valeur et ceux qui auront investi avant tous ces problèmes s'en sortiront bien mieux que les autres. 
De tout temps, il y a eu des personnes qui ont investi dans l'or, et cela ne va pas s'arrêter de si tôt 

Nos rubriques de crédit

Inscription gratuite à la newsletter